Publié le

La Maison éclose demande la libération d’Aslı Erdoğan

affichea4
photo: Adrian Baer / NZZ

 

Voir la carte des librairies solidaires

La Maison éclose, parrainée par Amnesty International, propose une action de solidarité en faveur de l’écrivaine turque Aslı Erdoğan et toutes les victimes de l’injustice du régime d’Ankara. Cette mobilisation s’adresse à toutes les personnes qui ne peuvent assister à la répression sans poser un acte fort.

Elle prendra la forme symbolique d’un calendrier de l’Avent solidaire:

  1. Du 1er au 24 décembre, tous les jours, à 18h, des lecteurs et lectrices liront un chapitre ou un extrait du dernier livre d’Aslı Erdoğan, « Le Bâtiment de pierre », dont la traduction a paru en 2013 chez Actes Sud;
  2. Le samedi, la lecture aura lieu à 16h;
  3. Ces lectures publiques auront lieu simultanément, durant quinze minutes à peine, dans toutes les librairies du pays qui nous ouvriront leur porte;
  4. Un agenda en ligne (sur doodle) permettra à toutes les personnes intéressées de s’inscrire afin d’assurer une présence quotidienne dans les librairies.

Comment pouvez-vous participer?

  • Vous êtes disposé à chercher une librairie dans votre ville et coordonner le tournus des lecteur/trice/s?
  • Vous êtes d’accord d’alerter personnellement votre réseau, par courrier, par email, sur Facebook ou Twitter pour inviter des lecteurs et/ou des spectateurs dans la librairie de votre ville?
  • Vous êtes lecteur/trice et êtes disposé/e à participer une ou deux fois à cette action? Dès qu’une librairie nous ouvre ses portes dans une ville, un doodle est mis en place et vous pouvez vous inscrire.
  • Vous êtes libraire et vous êtes prêt à nous ouvrir votre porte?
  • Vous voulez simplement entendre des lectures?

Merci de prendre contact avec Pierre Crevoisier par email à l’adresse pierre@crevoisier.net

Les librairies qui ont déjà accepté de nous accueillir

Voir la carte des librairies solidaires

amnesty-international-logo

Le bâtiment de pierre

Le bâtiment de pierre, Aslı Erdoğan, Actes Sud 2013

Sur le site de l’éditeur:

Au coeur de l’onirisme, à la frontière du visible et de l’invisible, entre mémoire, rêve et cris, une femme se souvient du Bâtiment de pierre. Dans cette prison, des militants politiques, des intellectuels récalcitrants à la censure, des gosses des rues – petits voleurs de misère – se retrouvaient pris au piège.
De ce monde de terreur véritable, la narratrice de ce récit est pourtant revenue et sa voix, en une étrange élégie, se fait l’écho d’un ange, un homme qui s’est éteint dans cette prison en lui laissant ses yeux.
Ce livre est un chant dont la partition poétique autorise le motif en lui donnant parfois une douceur paradoxalement inconcevable. Un texte rare sur l’un des non-dits de la vie en Turquie.

Publié le

Nous avons réussi!

affiche Maison éclose 2016

La campagne de financement participatif sur wemakeit a abouti! Nous adressons un immense merci à celles et ceux qui ont rêvé avec nous! Nous leur donnons rendez-vous le 27 août 2016.
Ce merci s’adresse à: Tania Araman, Vivienne Baillie, Yves Balibouse, Michèle Beaumont, Martine Beguin, Mady Bersinger, Léonie Chinet, André Crevoisier, Jean-Claude et Michelle Crevoisier, Pierre De Grandi, Jean et Cornélia de Preux, Emmanuelle De Riedmatten, Carole Dubuis, Thierry Flückiger, Elisabeth Gaillard-Daucourt, Anne-Marie Grobet, Marianne Hofmann, Magali Jenny, René-Marc Jolidon, Jacqueline Lindstrand, Soizic Lugon, Evelyne Mariétan, Véronique Mooser, Pierre Naftule, Stella Noverraz, Jérome et Isabelle Ostorero, Jacques Panchard, Jacqueline Pona, Chantal Quehen, Hélène Rappaz, Alexandre Regad, Sarah Renaud, Serge Rochat, Agnès Roethlisberger, Sylvie Savary, Marianne Schmutz, l’entreprise Textiris Sàrl et l’Association Vaudoise des Ecrivains.